vendredi 20 mai 2016

Au dela, la Bonne Nouvelle

Comment est la mort, que nous côtoyons à l'hôpital ou en maison de retraite ?
Est elle comme ceci ?
Non ! Soyons sérieux ;-)


Est elle comme cela...

Ou encore cela ?
Peut être bien...

J'ai commencé à particulièrement m'intéresser au thème de la mort un jour qu'un collègue aide soignant m'ait confié qu'une nuit il a vu passer dans le couloir de sa maison de retraite une ombre à forme humaine...
(ces photos viennent d'autres articles )
ICI et ICI

...Quand il a vu cela il a fait signe à son collègue de regarder dans la même direction...
...et ils ont constaté tout les deux cette présence.

Il faut dire que c'était une maison de retraite bizarre, quand je dis bizarre c'est que les résidents n'étaient pas spécialement bien traités...

Au même endroit, une aide soignante m'a confirmé que parfois à la suite d'un décès, ils voyaient l'ombre de la personne qui persistait pendant 2-3 nuits dans un recoin du couloir.
Plus intéressant, ''l'ombre'' s'installait au MÊME endroit où le patient avait l'habitude de s'asseoir.

Une autre connaissance m'a raconté qu'étant enfant elle a vu l'ombre de son grand père après son décès.
Heureusement une seule fois;
ça la marqué à vie.

Maintenant des choses plus belle :
J'ai pu discuter avec des aides soignantes de service de soins palliatifs, qui m'ont dis que souvent la veille d'un décès il y a une rémission spectaculaire de l'état du patient.
Par exemple la personne totalement dépendante hier, qui se met à parler et manger aujourd'hui..
...et puis pouf ! Décès.
(Cela tout le monde connait, moi même je l'ai constaté plusieurs fois)

Mais il y a plus fascinant, elles m'ont dis que chez elles les patients quelques jours ou semaines avant de ''partir'' se mettaient à voir ou parler à d'autres personnes invisible.

Elles se mettaient à voir et entendre de plus en plus de gens qu'on ne voit pas.
Parfois c'était des membres décèdes de leur propre famille.

Une patiente a raconté un jour qu'un enfant était là pour la chercher...
...quelques heure après cette dame est ''parti''.

C'est étrange, cet enfant.
Cela me rappel l'histoire de Sainte Catherine à la chapelle de la rue du Bac à Paris;

On dit qu'un soir Sainte Catherine a été réveillé par son ange gardien, apparu sous la forme d'un enfant;
Cet ange lui a annoncé la venue de la Vierge Marie.


Mais c'est une autre histoire...
(notons que Sainte Catherine s'occupait des malades à l'époque, comme le ferait une aide soignante aujourd'hui)


Poème :
Nous mourrons ici comme nous avons vécu
Nous renaîtrons là bas comme nous avons vaincu
Pour être libre vraiment, se vaincre soi même
Le plus important, tu vois c'est qu'on s'aime

Aucun commentaire:

Publier un commentaire